Bonjour et bienvenue à tous!

Ici, vous trouverrez des articles sur bon nombre de professions de santé connues ou à découvrir, leurs activités, leurs passions et leurs succès.

Basés dans la région toulousaine, nous avons à coeur de faire connaître au plus grand nombre nos activités, pourquoi nous existons et ce que nous sommes capables de faire pour les autres!

Pas d'ordre particulier dans nos articles. Cherchez, fouillez et découvrez des personnes dont vous ne soupçonniez même pas encore l'existence!

Vous êtes professionnel de santé et vous souhaitez publier sur le blog? C'est possible! Ecrivez nous à cette adresse.

EXTRAITS DES DERNIERS ARTICLES:

2020 sophrologie soin support

LA SOPHROLOGIE, UN SOIN SUPPORT DE QUALITÉ

  • Par
  • Le 13/02/2020

Maladies cardiovasculaires et cancers

Vous le savez certainement déjà, le nombre de maladies cardiovasculaires et de cancers diagnostiqués dans le monde est en augmentation. D'ailleurs, selon de récentes publications de l’OMS, le nombre de cancers pourrait même augmenter de 60% dans les deux prochaines décennies.

Autrefois radicalement mortelles, les traitements actuels de ces affections ralentissent désormais leur course. Elles prennent maintenant, plus régulièrement, des allures de « maladies chroniques ». Des affections qui exigent alors un effort d'adaptation soutenu de la part des patients et de leur entourage. Pas simple non plus...

 
Mieux vivre la maladie avec les soins supports

Les soins supports sont en train de modifier notre paysage hospitalier, notamment celui de l’oncologie et de la cardiologie. En effet, au-delà des traitements classiques, on cherche de plus en plus à proposer aussi une meilleure qualité de vie aux patients.

Ces soins support recouvrent en fait l'ensemble des soins et soutiens qui peuvent être apportés aux patients, de manière combinée aux traitements classiques, et ce tout au long de la maladie.

2020 sophrologie soin support 6 1024x681

 

Parce que faire face à un cancer et recevoir ses traitements, par exemple, n'est pas seulement un défi pour le corps, c'est aussi une rude épreuve psychologique et émotionnelle. Pendant des mois, la maladie déclenche un large éventail d'émotions. On va ainsi de la peur à la colère, en passant par la tristesse, l'espoir, mais aussi le désespoir, la déception…

Elle conduit par ailleurs la personne, et son entourage, à se poser quantité de questions existentielles sur la vie, la mort, l'amour…

Autant de choses qui affectent le moral au quotidien.

 
Heureusement, de plus en plus, le corps médical s'ouvre à importance de traiter une personne dans sa globalité. Il est de plus en plus admis que quelqu’un qui va bien dans sa tête a de meilleures chances d’aller mieux et plus vite. Cela optimiserait même le traitement (si je le pense pour ma part, ceci est encore loin d'être validé partout)... Mais quoiqu'il en soit cela adoucit déjà, et c’est là un fait reconnu, la traversée de cette période.

2020 sophrologie soin support 3 1 1024x683

 

L'importance d'un appui psychologique, moral

C’est pourquoi des plans d’appui psychologique et social sont maintenant de plus en plus intégrés aux plans d’assistance physique. Bien sûr pas encore partout, les moyens financiers nécessaires sont aussi un frein mis en avant, mais cela progresse. Il s’agit tout aussi bien de contribuer à diminuer les effets secondaires des traitements et les effets de la maladie, que d’assurer une meilleure qualité de vie aux patients et leurs proches, en intégrant leur bien-être moral.

Ces soins de support peuvent être proposés dès le début de la prise en charge c’est-à-dire dès l’annonce de la maladie, pendant les traitements, ainsi qu’après.

2020 sophrologie soin support 7 1024x684

 

Ainsi de plus en plus de centres hospitaliers offrent-ils à leurs patients des ateliers d’esthétique ou coiffure, des soins du corps, des séances de yoga du rire ou de sophrologie…

Tous soignent le corps mais aussi la fatigue, la confiance en soi, l’acceptation de son image, … Il s’agit de chercher à redonner le sourire et permettre à chacun de reprendre goût à la vie.

Ils permettent de s’accorder des instants doux et précieux pour mieux faire face à la situation.

 
La Sophrologie, un soin de support de qualité

La pratique de la sophrologie est proposée dans nombre de centres de rééducation cardiaque et anticancer. Elle vise à améliorer la qualité de vie des patients tout au long de la maladie. Elle les aide à diminuer, ou à mieux supporter, les effets de la maladie et des traitements, et à les soutenir moralement.

Grâce à la détente et la positivité générées, notre corps sécrète des endorphines, des hormones qui réduisent la production d'adrénaline créée, elle, par le stress. Le plaisir simple que l'on apprend à s'offrir, est sous le contrôle du système parasympathique qui concoure à ralentir les battements de notre cœur, à faire baisser la tension artérielle, et à mieux oxygéner notre cerveau .

 
La sophrologie peut être ainsi utilisée en tant que soin support pour les femmes touchées par un cancer du sein, par exemple. Elle sert notamment à amoindrir la fatigue, les douleurs et l’anxiété induites par la maladie et les traitements.

2020 sophrologie soin support 4 1024x681

 

Le cancer du sein, même s'il peut toucher les hommes, est le cancer le plus fréquent chez la femme. Selon la fondation pour la recherche médicale, en 2017, près de 60 000 nouveaux cas auraient été diagnostiqués en France.

Ici, la pratique de cette méthode correspond à un moment de ressourcement qui apporte bien-être physique et psychique. Et c'est aussi un moment de renforcement de capacités intérieures, mentales entre autres.

2020 corps et sophrologie 2

 

Avec ses techniques de relaxation dynamique, de respiration complète et de visualisation positive, la sophrologie aide à trouver en soi des ressources pour faire face autrement, pour mieux gérer la douleur, pour réussir à porter son attention sur d'autres perspectives, ou mieux se détendre moralement. Elle apprend à se relaxer, à mieux respirer, à générer calme et plus de confiance en soi.

 
Des exemples concrets

L’expérience de patientes pratiquant la méthode révèle qu'elle peut être une véritable aide au quotidien.

Ainsi, à 33 ans Adeline Demesy apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Son cancérologue ne lui donne plus que 6 mois à vivre. Pourtant, 2 ans plus tard, la jeune femme est toujours debout.

« Pour moi, le mental, c’est 70% de la guérison » déclare-t-elle. Pour se forger un mental d’acier elle n’a pas hésité à faire appel à différentes techniques, complémentaires à la médecine allopathique. Parmi celles-ci la sophrologie lui a donné des clés essentielles pour mieux vivre ce qui lui arrivait. Elle a appris à tourner son regard vers les aspects positifs de sa vie.

 
Un autre exemple est celui d’Agnès Defremery, atteinte alors d’un cancer du cerveau. Celle-ci se replonge dans la sophrologie à la suite de son opération. Une intervention délicate, pour laquelle son chirurgien lui laissait peu d’espoir de survie. Dans son livre « Renaître par la sophrologie », Agnès Defremery raconte son expérience de cette maladie mais surtout de quelle manière la sophrologie l’a accompagnée durant tout son parcours de guérison.

 

2020 sophrologie soin support 5 1024x683


Je pourrais continuer encore en décrivant également le parcours d'accompagnants de personnes malades qui ont su trouver refuge et ressources, elles aussi, dans cette méthode. Car la sophrologie se révèle aussi un atout pour les aidants (et les soignants) qui souhaitent apporter, à leur proche souffrant, le soutien dont il a besoin.

Il est important que les accompagnants apprennent eux aussi à gérer leur équilibre et leurs émotions afin qu'ils ne s'épuisent pas ou ne s'oublient eux-mêmes, et puisent rester dans la bienveillance... Ainsi la pratique va-t-elle leur permettre d'évacuer leurs propres tensions, et de trouver la force, l'énergie suffisantes.

 
Des avis médicaux et scientifiques qui évoluent

Aujourd’hui de plus en plus de programmes d’aide aux malades et à son entourage intègrent, en complément des soins conventionnels, la sophrologie. Peut-être pas encore assez, peut-être pas encore de façon systématique. Mais je suis ravie de voir fleurir, en France, des centres de soins qui adoptent désormais pleinement la méthode !

Même si bien sûr, j’avoue personnellement que, dans mon idéal,  je serai encore plus heureuse lorsque la démarche sera inversée. C’est-à-dire, plutôt que pratiquer lorsque le mal est déjà là, adopter la sophrologie dans le but de préserver sa bonne santé, voire même de prévenir les éventuels points faibles.

 

Capture 27
Sylvie Ducattillon

Sophrologue et Psychothérapeute, une double compétence pour mieux vous accompagner

à Toulouse et Foix

06.89.60.12.99

https://sylvieducattillon.fr/

Etiomedecine photo

L'ETIOMEDECINE

  • Par
  • Le 14/01/2020

L'étiomédecine, qu'est ce que c'est?

Pour reprendre les mots de son fondateur le Dr JL Brinette,, l'Etiomédecine est un outil théorique et thérapeutique qui recherche l'origine des maladies et les traite sur un plan énergétique. L'énergie c'est une information en mouvement.
Procédé utilisant l'outils diagnostic auriculomédecine, prise du pouls au poignet (radial) pour avoir des réponses.


Comment se passe une séance, à quoi s'attendre?

  • 1er principe : rechercher la synchronicité entre le patient et le thérapeute afin qu'il soit avec nous dans l'instant présente.

2ème principe : rechercher sans mot dire comment fonctionne le patient, et où se trouvent les blocages ou barrières dont la personne souffre.


3ème principe : faire ressentir au patient ce qui se passe au niveau de son corps en synchronicité, il peut ressentir un poids, une douleur crispante dans le dos qui peut lui rappeler sa douleur habituelle, du chaud ou du froid à l'endroit d'un chakra ou ailleurs, une circulation d'énergie, des fourmillements dans les jambes, etc...
S'il n'y a pas de synchronicité, le patient ne ressentira rien. Ces sensations viennent avec la présence forte du thérapeute et correspondent à un travail subtil dans les profondeurs au niveau des cellules qui sont en train d'intégrer l'information que le thérapeute a découvert.


4ème principe : le verbe qui, utilisé dans la synchronicité du soin, permet la réalisation d'un pont entre le corps et l'esprit du patient, lui permettant de retrouver l'harmonie c'est à dire la prise de conscience.
Lors d'un soin, l'essentiel n'est cependant pas de parler ou de faire parler, mais bien de ressentir ce qui se passe dans le corps du patient…

Monique BES 
www.etiomed-toulouse.fr

 

Monique BES praticienne Etiomédecine

Closeup sad young asian woman 260nw 1188884552

Burn-out, brown-out, bore-out... : comment sortir de ces schémas ? Les dépasser ? En tirer du positif et ne pas replonger ?

  • Par
  • Le 26/10/2019

Le syndrome d’épuisement professionnel ou parental, lié à la charge mentale et réelle d’activités, à l’ennui ou la perte de sens, l’éloignement de ses valeurs, l’oubli de soi est courant. Il touche les personnes assidues, volontaires, souvent hyperactives, entières qui se donnent particulièrement dans ce qu’elles entreprennent.
Comment rebondir ? L’éviter ou ne pas retomber dans ses travers...

 

Cette souffrance se traduit par un mal-être profond

 

Il s’agit d’un état de fatigue intense, physique, émotionnelle, mentale perdurant, dont on n’a pas réellement conscience, jusqu’à la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
Comment alors réagir ?

Comme on peut, avec les moyens que l’on a, sans jugement. Les symptômes, propres à chacun, ne vous ont pas forcément alerté-s (insomnies, migraines, hypertension, maux de ventre, d’estomac, manque d’appétit, boulimie, problèmes de peau, douleurs dorsales, manque d’entrain, pertes de mémoire…), qu’importe, ne culpabilisez pas davantage.
Comment se respecter et s’aimer à la suite de ce trop plein douloureux ?

 

Burn out opportuniteMeditation burn out

Ici, 2 livres suggérés

Voir les choses sous un autre angle, car cette parenthèse va vous permettre de vous recentrer sur qui vous êtes vraiment et sur ce qui est important pour vous !
Un coach de vie peut vous accompagner sur ce nouveau chemin de vie professionnel et/ou personnel.

 

Traverser cette période est difficile, il est donc nécessaire d’être bien accompagné par médecins et professionnels du bien-être et de bien s’entourer dans votre entourage proche.

 

La méditation ou la musique relaxante

Elle va vous permettre de regagner de la sérénité. Certes, tout ne se reconstruira pas en un jour, mais 2 minutes par jour au début, puis 5 minutes, 10 minutes, 30 minutes… vous permettront de refaire circuler votre énergie intérieure et puiser de nouveau force et joie qui sont en vous.

Respirer en conscience contribue à réduire les tensions. Vous pouvez notamment vous aider d’applications gratuites ou payantes en ligne, pour vous guider dans cet apprentissage, comme Petit Bambou, Méditer avec Christophe André, Pleine conscience, Respirelax etc.
Vous pouvez également vous détendre avec de la musique douce de nature. On dit bien que la musique adoucit les moeurs et les coeurs. Le site Musiquerelaxante.fr propose par exemple une sélection de programmes musicaux sur le thème de la relaxation et de la détente pour tous.

La pleine conscience peut se faire au repos, mais également en marchant dans la nature, tout simplement. A vous d’alterner ou de ne choisir qu’une manière de faire, celle qui vous correspond le mieux.

 

Le quotidien adouci

Une marche active en plein air, du Qi-gong, du Yoga, du théâtre, du chant… peuvent vous permettre de revenir à l’essence de votre corps. Re-prendre soin de soi d’abord est primordial.

 

 

Cela passe aussi par des actions simples de la vie courante :
           -prendre un bon bain si vous aimez cela (l’eau est un bon fluidifiant en matière d’énergies / ex. : pour un bain reminéralisant, apaisant : 50 gr. de sels de bain, 5 gouttes d’huile essentielle de néroli et 5 gouttes de camomille noble avec 10  gouttes de lavande vraie dans un excipient adapté)
          -manger ce qui vous fait plaisir et sainement, en conscience
côtoyer des ami-e-s qui vous font du bien !!!
          -retrouver le sommeil, avec de la mélatonine d’origine végétale, peut dans un premier temps combler votre manque de production de cette hormone du sommeil (avec bien entendu un suivi auprès d’un thérapeute spécialisé).
Voir mon article précédent sur le sommeil

 

 

L’écriture

Poser chaque jour si l’on peut, dans un cahier à cet effet, ses réflexions, ses ressentis, peut être bénéfique. Ce qui est écrit sur le papier n’encombre plus votre tête. Si vous avez envie de vous alléger de ce que vous avez à gérer dans la journée, inscrivez par ordre de priorité sur un papier ce que vous avez à faire, et si le bas de la liste n’est pas réalisé, car de moindre importance, et bien cela attendra le lendemain ou les jours à venir…

Apprenez à prioriser et relativiser, car le plus important c’est bien votre santé mentale et physique.
Comme dit dans mon article du mois dernier, penser positif à un impact sur votre vie.
Vous êtes acteur de votre bonheur !

http://blog-sante-toulouse.e-monsite.com/blog/les-e-motions-refoule-es-nous-rendent-malades-mais-comment-faire-diffe-remment.html

 

Le rire ou le jeu

Rire est naturel chez l’enfant, en grandissant, on perd de cette spontanéité qui fait tant de bien. Perdez votre sérieux et laissez-vous aller à ce réflexe devant des gags, des sketches ou en invitant des ami-e-s à une soirée ludique autour d’un jeu de société ou tout simplement en discutant avec humour et légèreté.

 

L’admiration et le laisser-aller

Enfin, après vous êtes recentré-s ainsi, contemplez, constatez, autour de vous ce qui est beau, ce qui est bon, ce qui est doux ; retrouvez le goût de la vie !

Savourez aussi les plaisirs simples, respect de soi, de l’autre, les câlins, les caresses, la tendresse...
Tout cela contribuera à des effets analgésiques et immunitaires naturels.

 

 


Je peux vous aider sur le chemin du mieux-être.
Wendy LEBEL-MARTI
Coach intuitif & systémique, en développement personnel, forme & nutrition,
La Bulle de bonheurs,
Centre de bien-être,
Z.A. Triasis, impasse Benjamin Franklin
31140 LAUNAGUET
wl4825@gmail.com
https://conscienceetnutrition.wordpress.com/
FB Conscience et nutrition